3e Pillier A/B

Planification financière

Votre conseiller financier vous écoutera attentivement afin d’optimiser votre situation financière pour vous et pour vos proches. L’oubli de déductions fiscales peut peser d’autant plus lourd, que le montant non épargné ne sera pas investi pour assurer votre sécurité financière.

Investissez dans un 3ème pilier

Suivez les recommandations de nos spécialistes en prévoyance afin de réduire votre charge fiscale.

Donations et succession

Profitez d’une fiscalité avantageuse pour mettre de l’argent de côté pour vos proches.

Gérez activement vos finances

Nous vous accompagnons lors de vos placements financiers. Nous vous aidons ainsi à atteindre vos objectifs financiers.

FAQ:

A partir de quand dois-je commencer à cotiser pour ma pension ?
Réponse
Fermer

Il n’y pas de limite d’âge pour assurer sa sécurité financière et mettre des sous de côté. Toutefois, le début de l’activité lucrative est une étape idéale pour commencer à épargner pour sa retraite. Rien n’empêche bien sûr aux parents de mettre des sous de côté pour leurs enfants dans le cadre d’une prévoyance libre.
Dans le cadre de l’épargne liée à votre activité lucrative, trois opportunités s’offrent à vous.
Tout d’abord, les cotisations de votre AVS assureront vos besoins vitaux à la retraite. Elles seront prélevées de votre salaire à partir du 1er janvier de l’année de vos 18 ans.
Ensuite, les cotisations de 2ème pilier contribuent au paiement des retraites à partir de l’âge de 25 ans et seront également prélevées sur votre salaire. Enfin, l’argent que vous mettez de côté pourra servir à alimenter votre prévoyance au sein d’un troisième pilier.

Comment fonctionne le système des 3 piliers ?
Réponse
Fermer

Le système suisse des 3 piliers vise à garantie la sécurité financière des citoyens lors du départ à la retraite ou lors de la survenance d’événements liés au décès ou à l’invalidité. Il est consacré par la Constitution fédérale (article 111).
Le premier pilier, auquel vous cotisez sous la dénomination d’AVS, permet d’assurer vos besoins vitaux à la retraite. Ce système est basé sur le principe de la répartition, qui se base sur la solidarité entre les cotisants et les bénéficiaires de prestations.
Le deuxième pilier, la prévoyance professionnelle, a pour but de maintenir le niveau de vie à la retraite. On considère généralement que le premier et deuxième pilier devraient couvrir le 60% de l’ancien revenu. Elle est fondée sur le principe de capitalisation, où chaque assuré finance ses prestations vieillesse. Elle est en outre financée par des cotisations prélevées sur votre salaire.
Le troisième pilier, la prévoyance individuelle, complète les lacunes du 1er et 2ème pilier. La Confédération encourage cette forme d’épargne par des déductions fiscales pour le pilier 3a.

Quel est le meilleur, le pilier 3A ou 3B ?
Réponse
Fermer

La Constitution fédérale (article 111) encourage les cotisations au 3ème pilier par le biais d’avantages fiscaux et de facilitation de l’accès à la propriété.
La prévoyance liée ou pilier 3a permet de déduire les cotisations jusqu’à concurrence de CHF 6'883 (année 2022) pour les personnes cotisant au 2ème pilier. Ce montant est fixé chaque année par l’Office des Assurance sociales. Les personnes sans cotisation à une caisse de pension peuvent verser jusqu’à 20% du revenu net provenant d’une activité lucrative, mais au maximum CHF 34'416 (année 2022).
La condition pour la cotisation au pilier 3A est d’être salarié ou d’exercer une activité lucrative.
Les cotisations au pilier 3b ne sont pas plafonnées et ne sont pas déductibles fiscalement. De plus les montants placés dans le pilier 3b doivent être déclarés pour l’impôt sur la fortune. Toutefois, les prestations d’assurances de capitaux privés susceptibles de rachat sont exonérés sauf exceptions.
Renseignez-vous auprès de votre contact MSA Conseils pour obtenir plus d’informations sur l’optimisation de votre prévoyance.

Puis-je passer d’un fournisseur de pilier 3A à un autre ?
Réponse
Fermer

Il est possible de changer de prestataire de services. Différents critères seront analysés. Outre le niveau de frais prélevés, le client devra choisir un fonds de prévoyance qui correspondra à son profil de risque. Il est ainsi possible de choisir des fonds avec une quote-part d’actions allant jusqu’à 100%. De même, il est possible aujourd’hui d’avoir un biais dans le développement durable pour ses placements retraite.Il est possible d’ouvrir des comptes 3A auprès de différents prestataires et de choisir des stratégies de placement différentes. A chaque fois, le client choisira entre placer son argent sur un compte 3A ou dans un fonds, suivant son horizon de placement.

Comment optimiser le retrait de son argent à la retraite avec un pilier 3A ?
Réponse
Fermer

Échelonnez le retrait des capitaux de prévoyance. Dans l’idéal, le retrait des avoirs du compte de prévoyance, du libre passage et du 3ème pilier sont espacés sur plusieurs années pour profiter d’une économie fiscale conséquente.
La raison de cette charge d’impôt plus basse vient de l’imposition séparée.

Que faire si je suis indépendant ?
Réponse
Fermer

Pour un indépendant, les cotisations au premier pilier sont obligatoires, tandis que les cotisations au 2ème pilier sont facultatives.Si aucune contribution au 2ème pilier est effectuée, le montant qui pourra être déduit dans le cadre d’un pilier 3A est de 20% du revenu provenant d’une activité lucrative , mais au maximum CHF 34'416 (année 2022).De même, il est avisé de passer par un spécialiste en assurances pour couvrir l’ensemble des risques liés à l’entreprise (assurance choses, protection juridique, assurance vie, indemnités journalières maladie, assurance en cas de décès ou d’incapacité de gain,..).

Nos partenaires

stonks logoprocar logofil mois logono time logo